Clic and Walk lève 3,5 millions d’euros

L’application qui collecte des informations marketing géolocalisées grâce à sa communauté de plus de 250 000 membres clôt ainsi son second tour de table.

La start-up lilloise Clic and Walk vient de lever 3,5 millions d’euros auprès de Cita Gestion et du Fonds Ambition Numérique (Caisse des dépôts et Bpifrance) ainsi que de son investisseur historique Breega Capital. Fondé en 2012, Clic and Walk permet à ses clients, marques ou annonceurs, de collecter des informations sur leurs produits grâce à une communauté de consommateurs. Ils sont 250 000 à utiliser l’application gratuite et ils reçoivent de l’argent en remplissant des missions : soit en donnant leur avis en répondant à des petites études marketing, soit en prenant des photos et donnant des informations en point de vente (store check).

Agréger plus rapidement les données

Avec les fonds levés, Clic and Walk, déjà implanté en France, Angleterre, Allemagne, Italie et Espagne, veut accélérer son développement en Europe et "poursuivre le développement  d’algorithmes encore plus puissants permettant une agrégation plus rapide des données", explique Frédérique Grigolato, CEO. Elle disait l’an dernier dans une interview au JDN viser plusieurs millions de chiffre d’affaires en 2015. Clic and Walk a déjà levé 750 000 euros en 2013 auprès de Breega Capital –la start-up revendiquait alors 50 000 membres.

Parmi les clients : Logitech, L'Oréal, Orange, Peugeot...

Parmi les clients de Clic and Walk, des acteurs de multiples secteurs comme le commerce, l’électronique grand public, les services, l’ameublement, l’automobile, l’énergie, l’agroalimentaire ou encore les cosmétiques : Logitech, L'Oréal, Orange, Peugeot, Axa, Bostik, Stanley Black et Decker, Coca Cola, Hyundai, Ikea …

La jeune pousse doit affronter plusieurs concurrents dans l’Hexagone. Mobeye, surtout, qui a levé 1,2 million d’euros en février dernier auprès d’Aurinvest et d’investisseurs privés. LocalEyes, ensuite, passé par l’accélérateur de Numa et qui a levé 300 000 euros en janvier 2014. 

Levée de fonds / Algorithme