Santédiscount lève 2,5 millions de dette pour s'internationaliser

Le site de parapharmacie fera 15 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année. En commençant par attaquer les pays limitrophes, il vise 100 millions d'ici 2019.

Fondé en 2008 par deux pharmaciens toulousains, Raoul Chiche et Jean-Gabriel Carrier, Santédiscount commercialise de la parapharmacie sur Internet. Le site référence aujourd'hui 15 000 produits dans 15 catégories, allant de la santé au vétérinaire, proposés 20% à 30% moins cher que dans la distribution physique. L'e-commerçant, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 5,4 millions d'euros en 2014, vise pour cette année 15 millions d'euros. Désormais décidé se lancer à l'international, en commençant par les pays limitrophes, Santédiscount vient de lever 2,5 millions d'euros de dette auprès du Crédit Agricole et de la Société Générale. Les premiers pays qui verront arriver cet acteur seront l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni.

En France, le marché de la parapharmacie pesait 4 milliards d'euros en 2014, en croissance de 3% environ. Pour sa part, la parapharmacie en ligne ne dépassait pas 150 millions d'euros de ventes, soit moins de 4% du secteur alors que le Web représente 10% du marché en Allemagne et au Royaume-Uni. Un potentiel de croissance qui conduit Santédiscount à espérer atteindre 100 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2019. L'e-commerçant emploie 50 personnes et a expédié un total de 800 000 commandes depuis ses débuts.

Levée de fonds