Confidentiel : Le site d'échange de maisons GuestToGuest lève un million d'euros

Avec plus de 56 000 maisons disponibles, GuestToGuest revendique le plus grand parc mondial des sites d'échange de maisons.

Le Français GuestToGuest vient de boucler une levée de fonds d'un million d'euros auprès du fonds d'investissement Alyan Group, d'Aigis et de business angels. Le site propose à ses membres de laisser gratuitement leur maison pendant qu'ils partent en vacances, en engrangeant des points qu'ils pourront réutiliser ensuite pour se loger chez quelqu'un d'autre sans débourser un centime. Selon Emmanuel Arnaud, fondateur du site, "le pari est de partir du concept de se loger gratuitement grâce à l'hospitalité, sur lequel repose déjà le site Couchsurfing, et l'améliorer pour aller chercher des millions de membres. D'abord, avec notre système de points, qui permet à quelqu'un qui vit dans un secteur moins attractif de les accumuler et de se loger dans une capitale, par exemple. Ensuite, avec un réseau social qui permet de pouvoir choisir la maison d'un ami d'ami, de quelqu'un de son entreprise ou de quelqu'un qui partage les mêmes centres d'intérêts. Enfin, avec la gratuité."

Bientôt un service d'assurances

Les fonds levés serviront à booster la croissance de GuestToGuest en misant sur le marketing, en améliorant le site et en lançant une application iPhone. La start-up compte cinq collaborateurs et deux postes de développeurs viennent d'être ouverts en CDI. GuestToGuest se monétise grâce aux commissions de 3,5% prélevées sur la caution, optionnelle, que le propriétaire peut demander. "80% des échanges se font avec caution", note Emmanuel Arnaud. Un service d'assurances devrait également bientôt voir le jour. GuestToGuest espère atteindre la rentabilité fin 2015.

56 000 maisons dans 170 pays

Lancé en septembre 2011, le site revendique 56 000 maisons inscrites dans 176 pays, dont 20 000 en France et environ 10 000 en Espagne. Le rachat de son homologue britannique Itamos, en novembre 2013, lui a permis d'accroître sa base de 5 000 membres, dont 90% en dehors de France. GuestToGuest surpasse ainsi son concurrent américain, Homexchange.com (Trocmaison.com), qui revendique quant à lui un parc d'environ 50 000 maisons. "Nous n'excluons pas une autre acquisition pour grossir notre base de membres", assure Emmanuel Arnaud. La start-up souhaite atteindre le million de membres d'ici 2018.

Levée de fonds / CDI