Start-up françaises et internationales

Le Shaker coûte environ 400 euros par personne et par mois, tout compris (bureau, Internet, accès aux salles de réunion, services d'accueil, d'entretien et service technique), sauf les impressions et les lignes de téléphone fixe. Partech compte y attirer ses start-up françaises, mais aussi internationales, pour une durée de 18 mois maximum. "Je pense notamment à des start-up américaines qui veulent se lancer en Europe, ou des start-up européennes qui montent un bureau à Paris", décrit Romain Lavault. "Y sont déjà installées une quinzaine de start-up, dont Dreem, Kantox, Hairfie, Kartable, Phonotonic, PriceMatch, Sigfox ou encore Triber.
©  Aude Fredouelle/JDN