Phonotonic lance sur Kickstarter son jeu Interactive Music Battle

Phonotonic Kickstarter musique La start-up française a créé un objet connecté et un jeu interactif pour faire de la musique de manière intuitive, grâce aux mouvements.

En quelques heures, la jeune pousse française Phonotonic a déjà recueilli près de 5 000 dollars sur Kickstarter. Elle est à l'origine d'un objet connecté pour le moins étonnant : deux boîtiers qui tiennent dans la main et contiennent chacun un capteur de mouvement, relié en Wifi à une application baptisée Interactive Music Battle. Les mouvements des joueurs, qui tiennent le boîtier dans la main, sont transformés en une rythmique et une mélodie. Les joueurs peuvent ainsi bouger, dessiner des boucles ou même lancer les boîtiers en l'air ou jongler pour créer de la musique... Et à eux de s'écouter mutuellement pour progresser. Certains enchaînements particuliers de mouvements activent aussi des sons particuliers.

Surtout, les capteurs peuvent aussi être retirés des boîtiers puis placés ailleurs pour diversifier le jeu. L'utilisateur peut le glisser dans sa poche ou le scotcher sur n'importe quel autre objet, comme un frisbee ou une roue de vélo. En utilisation, les batteries peuvent tenir pendant deux heures.

Les produits seront livrés aux backers en décembre prochain. Phonotonic espère enregistrer entre 1 000 et 1 500 précommandes. Les deux boîtiers coûtent 199 dollars sur Kickstarter, mais quelques packs early bird sont encore disponibles. L'application iOS sortira en décembre, au moment de la livraison, et la version Android en avril 2015.

A terme, capter la respiration ou les ondes cérébrales

En ligne de mire, surtout : de nouvelles applications avec des jeux variés, qui sortiront au printemps, mais aussi de nouveaux capteurs, qui seront développés par Phonotonic dans les années à venir. "On peut imaginer des capteurs physiologiques qui enregistrent la respiration ou les ondes cérébrales, par exemple !", note Nicolas Rasamimanana, CEO. Il a fondé Phonotonic en 2011, après 10 ans de recherche au sein de l'Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique). La start-up bénéficie du soutien des incubateurs Agoranov et du Centquatre. Pour les curieux, Phonotonic fait tester son innovation au cours de nombreux événements, comme Future en Seine jusqu'au 15 juin ou à l'Ircam le 14 juin, dans le cadre du festival ManiFeste...

Autour du même sujet