Suivre les produits dans toute la supply chain

Le RFID est employé par Decathlon depuis le fabricant jusqu'au magasin © Decathlon

Si les étiquettes RFID se révèlent particulièrement commodes en magasin, les distributeurs tendent à les apposer aux articles bien plus tôt et demandent de plus en plus aux fabricants de s'en charger, ce qui leur permet d'en profiter tout au long de la supply chain. Dans son entrepôt, le distributeur peut vérifier bien plus vite ce que lui a expédié le fabricant, mais aussi ranger les articles puis envoyer les bonnes références à ses centres de distribution. Mêmes process alors jusqu'à l'arrivée en boutique qui en retire une vision précise de l'assortiment qu'elle reçoit. Decathlon a par exemple doté tous ses entrepôts d'Europe d'outils pour lire les étiquettes RFID que l'on trouve sur tous ses produits non métalliques : tunnels sur les convoyeurs, mâts pour scanner des palettes entières, lecteurs à l'entrée des trieuses. A l'arrivée, moins d'erreurs et des coûts de stockage et d'acheminement réduits.

Suggestions de contenus