e-Commerce : qui recrute en 2018 ? Quels profils attirent le plus ?

e-Commerce : qui recrute en 2018 ? Quels profils attirent le plus ? Amazon, Cdiscount, OUI-scnf.com, Vente-privée… Ces marchands embauchent encore massivement en France cette année.

Combien de personnes embaucheront les grands e-commerçants en France cette année ? Le JDN a interrogé le top 15 de l'e-commerce français côté audience Médiamétrie sur leurs recrutements en CDI pour 2018. Seuls Amazon, Cdiscount, Oui-sncf.com, Vente-privée, PriceMinister et la Redoute ont répondu. Pour tous ces mastodontes de la vente en ligne, les indicateurs sont au vert.

"Cdiscount se dote, pour soutenir sa croissance à deux chiffres, d'un plans de recrutements ambitieux. Nous avons recruté en moyenne 250 personnes par an ces trois dernières années. Cette tendance devrait se confirmer en 2018", estime Nathalie Estrada, directrice des ressources humaines chez Cdiscount. Le marchand en ligne du groupe Casino n'est pas seul dans ce cas. Amazon a annoncé mi-février l'embauche de près de 2 000 personnes en CDI pour 2018. Belle perspective également pour Vente-privée : 600 CDI cette année. Attention, ces recrutements n'impliquent pas forcément une augmentation globale des effectifs car ils incluent les renouvellements de poste. Le turnover est en effet élevé chez certains marchands.

Recrutements en CDI des champions du e-commerce en France
  Réalisés en 2017 Annoncés pour 2018
Amazon 1 500 2 000
Cdiscount 350 250
La Redoute 158 Autour de 160
OUI-sncf 200 200
PriceMinister 57 80
Vente-privée 400 600

Fin 2017, Amazon comptait près de 5 500 collaborateurs. Le plan de recrutement annoncé récemment devrait porter ses effectifs en France de 5 500 à plus de 7 500. De son côté, Vente-privée continue de grandir. Le marchand de déstockage en ligne emploie aujourd'hui près de 5 000 personnes. Ce chiffre atteignait les 2 800 en 2016. Chez Cdiscount, le nombre de collaborateurs est de 1 800 personnes. Il atteint 2 000 chez La Redoute et 1 200 chez Oui-sncf. La place de marché PriceMinister-Rakuten réunit enfin 200 employés en France.

Ces e-commerçants recrutent à tous les niveaux. Dans ses cinq centres de distribution et ses centres de tri, Amazon embauche de nombreux préparateurs de commande sans qualifications ni diplômes particuliers. Mais le géant américain recrute aussi des ingénieurs expérimentés et de jeunes diplômés. Même stratégie chez Vente-privée et Cdiscount qui recherchent toutes sortes de qualifications. En revanche, La Redoute, Oui-Sncf ou encore PriceMinister recrutent plutôt à niveau bac+3 minimum. Voici la liste non-exhaustive des postes à pourvoir cette année.

E-commerce : les postes à pourvoir en 2018
  Postes recherchés Niveau de qualification Difficultés à recruter
Amazon Préparateurs de commande, developpeurs…De nombreux postes à pourvoir dans les bureaux de Clichy et au sein d'Amazon Web Services en région parisienne. Tout niveau de qualification. NC
Cdiscount Data scientists, data analysts, spécialistes SEO, chargés d'acquisition, chargés d'affiliation, développeurs, directeurs et chefs de projet, scrum masters, architectes, acheteurs, chargés de pilotage de centre d'appel, SAV… Tout niveau de qualification. Métiers récents et pénuriques avec des qualifications particulières comme les data scientists.
La Redoute Dans tous les domaines : produit, prêt-à-porter, maison, distribution, finance, digital, data… Principalement des diplômés de bac +3 à bac +5. Les profils digitaux en général : data, business developper, traffic manager…
OUI-sncf Développeurs Java fullstack, développeurs mobile (iOS, Android), architectes SRE, développeurs et architectes big data, ingénieurs de production devOps, UX, UI, dataminers… Profils ingénieurs à bac + 5, entre 0 et 10 ans d'expérience en fonction du poste proposé. Les postes autour la data restent des profils en tension sur le marché, selon Oui-sncf.
PriceMinister Développeurs JavaEE,  développeurs iOS, développeurs Android, développeurs Python,  ingénieurs front-end, ingénieurs JavaScript, ingénieurs de tests, ingénieurs système et réseaux, chefs de projet monétisation, ingénieurs BigData, chargés de comptes clés (commercial), products Owner, ingénieurs/chercheurs en machine learning, en natural language processing ou en interfaces homme-machine... De bac +3 à doctorat. Développeurs JavaEE, développeurs iOS, développeurs Android, développeurs Python,  ingénieurs front-end, ingénieurs JavaScript, chefs de projet monétisation, ingénieurs big data…
Vente-privée Majoritairement des devOps, des developpeurs et des préparateurs de commande. Tout niveau de qualification. DevOps, developpeurs et data scientists.

Comme souvent dans la tech, le recrutement n'est pas toujours chose aisée. Tous les postes autour de la donnée ou nécessitant une expertise pointue sont des "profils en tension sur le marché", assure-t-on chez Oui-Sncf. "Certains métiers récents avec des qualifications particulières, comme les data scientists, sont en pénurie et nous imposent d'adapter nos processus", explique Nathalie Estrada. Pour trouver ces compétences rares, Cdiscount a mis en place un programme visant à former ses collaborateurs en interne afin qu'ils puissent "évoluer vers des postes de data scientists".

Et aussi

Annonces Google