Médiamétrie présente sa radiographie annuelle de l'Internet en France

Médiamétrie présente sa radiographie annuelle de l'Internet en France Consommation Internet par tranche d'âge, terminaux utilisés, services en vogue, contenus payants... L'institut de mesure d'audience présente sa photographie de l'Internet français.

53 millions d'internautes, soit 84,3% de la population française, se sont connectés chaque mois en 2018,  selon l'étude annuelle de l'Internet français réalisée par Médiamétrie. Cela représente un million de visiteurs uniques de plus par rapport à l'année 2017. Cette hausse de 2% s'accompagne de celle du temps passé sur Internet au quotidien. Les Français ont passé 1h37 à surfer chaque jour en 2018 (+10% par rapport 2017). Le temps passé sur Internet a ainsi quadruplé en l'espace de 10 ans, rappelle Médiamétrie. Les 35-49 ans sont ceux qui y passent le plus temps : 2h29, contre 2h01 pour les 15-24 ans.

Répartition du temps de navigation par device. © Médiamétrie

59% des 15-24 ans utilisent exclusivement leur mobile

47% du temps de surf quotidien des internautes est consacré au mobile. Et les 15-24 ans sont encore plus accros à leur smartphone. Ils lui consacrent les trois-quarts de leur temps Internet. Dans cette tranche d'âge, ils sont même 59% à se connecter exclusivement à leur mobile l'espace d'une journée. Le mobile est, sans surprise,  le premier support utilisé pour se connecter à Internet dans la journée. A 9h, près de 30% des Français s'y sont déjà connectés.

Les apps représentent 90 % du temps passé sur mobile

Le monde des applications écrase celui de l'Internet mobile. Le premier a capté 90% du temps mobile en octobre 2018, soit plus de 40 minutes par jour. Et le fossé ne cesse de se creuser : le temps quotidien passé sur les applications a augmenté de 32% en 1 an par individu, alors que celui du Web mobile a chuté de 20%.

Chez les jeunes, un tiers du surf est social

Les 15-24 ans passent désormais 36 minutes par jour sur les réseaux sociaux. Cela représente 32% de leur temps de navigation, soit une hausse de 17 points par rapport à 2008. On passe d'une pratique marginale à une pratique intensive en l'espace de 10 ans, note Médiamétrie. Sans surprise, les 15-24 ans sont bien plus accro que le reste de la population. Ils y passent deux fois plus de temps que la moyenne.

Temps passé sur les réseaux sociaux par tranche d'âge. © Médiamétrie

52,5% des internautes ont un abonnement payant pour du contenu

Médiamétrie tord le cou à cette croyance qui veut que les internautes ne sont pas prêts à payer pour accéder à du contenu de qualité sur le Web. De fait, ils sont 52,5% à payer pour consulter des contenus vidéos, presse ou musique. Preuve de l'impact des plateformes SVOD, Médiamétrie annonce que 10% des non abonnés ont l'intention de souscrire un abonnement dans les 6 mois.

Le temps passé sur les messageries instantanées a doublé

Les messageries instantanées se distinguent également par leur forte croissance. En 1 an, le temps passé sur ces dernières a doublé. Elles attirent désormais 10,7 millions d'internautes quotidiens. Les 15-34 ans représentent près de la moitié du temps passé sur les messageries. Aux côtés des plus connues, de nouveaux entrants émergent auprès de publics jeunes ou technophiles. Leur nom : Discord, Telegram ou Line. Le premier s'adresse essentiellement aux gamers. Le second mise sur la protection des données privées.

Les services de messagerie instantanée les plus fréquentés. © Médiamétrie

En savoir plus :

Autour du même sujet

Médiamétrie présente sa radiographie annuelle de l'Internet en France
Médiamétrie présente sa radiographie annuelle de l'Internet en France

53 millions d'internautes, soit 84,3% de la population française, se sont connectés chaque mois en 2018,  selon l'étude annuelle de l'Internet français réalisée par Médiamétrie . Cela représente un million de visiteurs uniques de plus par...