ReachFive lève 10 millions de dollars pour son développement en Europe

ReachFive lève 10 millions de dollars pour son développement en Europe Le spécialiste français de la gestion de l'identité client a séduit les fonds CapHorn Invest, Ventech et Dawn Capital dans le cadre d'une opération qui doit lui permettre de s'attaquer aux marchés anglais et allemands.

Deux ans après une première levée de 2 millions d'euros, le spécialiste français de la gestion de l'identité numérique ReachFive boucle une Série A de 10 millions de dollars, menée par CapHorn Invest et à laquelle ont participé les fonds Ventech et Dawn Capital. La présence de ce dernier, basé au Royaume-Uni, doit permettre à la solution SaaS de customer identity & access management (CIAM) d'y faciliter son déploiement. L'ouverture d'un bureau sur place est prévue d'ici la fin de l'année pour se rapprocher des grands retailers de ce marché, comme Tesco ou Asos.

"Nous allons signer nos premiers clients internationaux dans les mois à venir"

"Nous allons signer nos premiers clients internationaux dans les mois à venir, annonce Jérémy Dallois, CEO et fondateur de ReachFive. Mais nos clients utilisent d'ores et déjà notre solution pour se connecter avec leurs clients dans plus de 55 pays grâce à notre plateforme cloud native, disponible auprès de tous les fournisseurs du secteur : Amazon Web Services, Google, Microsoft Azure, OVH, Alibaba..." Au Royaume-Uni, la start-up française devra composer avec la concurrence de Gigya, récemment rachetée par SAP. Elle prévoit également de s'attaquer au marché allemand.

ReachFive, qui ne communique pas le montant de son chiffre d'affaires, revendique une croissance de 200% en 2018. Il fait figure de leader au sein d'un marché français où sa plateforme est utilisée par des acteurs issus de tous les secteurs (But, Boulanger, Etam, L'Occitane, Hachette, La Compagnie des Alpes, Lapeyre, Engie, Micromania, Vertbaudet, La Redoute…). La solution en SaaS de ReachFive leur permet de simplifier le processus d'authentification de leurs consommateurs, en leur fournissant une identité client unifiée et sécurisée. "De quoi par exemple permettre à un retailer de reconnaître facilement un client qui a sa carte de fidélité lorsqu'il visite son site e-commerce", illustre Jérémy Dallois. Cette réconciliation entre les différents points de contact avec le consommateur, qu'ils soient online et offline, est stratégique pour des annonceurs et retailers. Ces derniers sont pour la plupart engagés dans de gros chantiers CRM pour développer une customer data platform (CDP) et un référentiel client unique (RCU). "Nous permettons à un groupe de désiloter les bases de données de ses différentes filiales ou sites e-commerce", résume Jérémy Dallois.

Si la plupart des clients de ReachFive ont adopté des solutions d'authentification traditionnelles type "email-mot de passe" ou social login, Jérémy Dallois explique vouloir les accompagner vers des solutions plus agiles comme l'OTP (one time password) où l'internaute peut se loguer au travers d'un numéro communiqué par envoi de SMS ou du procédé Web Authn, la spécification adoptée par le W3C pour permettre de se connecter à des sites Web sans mot de passe. "Les nombreux scandales de hacking des bases de données des grandes entreprises, dont le dernier exemple en date est celui des 500 millions de clients du Marriott, montre les dangers de ce système adossé à un même mot de passe que l'on utilise pour de nombreux services", pointe Jérémy Dallois. La société, qui réunit une vingtaine de collaborateurs dans les locaux des bureaux WeWork du 9e arrondissement à Paris, espère doubler ses effectifs d'ici la fin de l'année.

Et toujours :

Autour du même sujet

ReachFive lève 10 millions de dollars pour son développement en Europe
ReachFive lève 10 millions de dollars pour son développement en Europe

Deux ans après une première levée de 2 millions d'euros , le spécialiste français de la gestion de l'identité numérique ReachFive boucle une Série A de 10 millions de dollars, menée par CapHorn Invest et à laquelle ont participé les fonds...