Données personnelles, attention danger !

8 mois après l’entrée en vigueur du RGPD, jamais la cybercriminalité n’a été aussi importante. 945 fuites ont été répertoriées au 1er semestre 2018 compromettant quelque 4,5 milliards de données . Et devinez quel est le passe-temps préféré des hackers? Le vol de vos données personnelles. La CNIL a ainsi recensé près de 34 millions de cas de violation de données personnelles entre le 25 mai et le 1er.

Plus de 13 milliards de données ont été perdues ou volées depuis 2013, soit l’équivalent de plus de 6 millions par jour ! Voilà ce que révèle le Breach Level Index. Et ce n’est pas fini, loin de là. Le nombre et la « gravité » des vols devraient même encore augmenter en 2019. Et personne n’est à l’abri. British Airways, Marriott, Yahoo, Uber mais aussi Amazon et Facebook… Tous ont été victimes de fuites de leurs données utilisateurs en 2018, parfois pour des raisons techniques mais le plus souvent à la suite d’un acte de piratage. 

Même les entreprises les plus puissantes se montrent impuissantes lorsqu’il s’agit de protéger vos données personnelles ! Et ce n’est pas le RGPD ou toute autre mesure qui va changer la donne tant le règlement européen se montre particulièrement favorable aux GAFAM et aux sous-traitants de données. Quelles que soient les mesures de protection prises, le plus grand jeu des arnaqueurs consiste de toute façon à contourner les systèmes en place. Donc peu importe règlement ou pas règlement. 

L’intelligence artificielle s’invite dans votre foyer

Mais au final, les consommateurs aussi sont responsables. Ils n’hésitent plus à faire entrer le loup directement dans la bergerie sans pour autant avoir pleinement conscience de la menace. Amazon Echo, Alexa, Google Home, Microsoft Invoke, Apple HomePod, etc. Bienvenue dans votre maison connectée… et surveillée ! Si vous aussi vous avez craqué sur une enceinte intelligente, rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul. 18 millions de ces appareils ont été vendus en 2018 dans la région EMEA, 45 millions de ventes estimées à l'horizon 2022[1]. Autant ouvrir directement votre porte à un hacker professionnel ! 

En effet, ces enceintes à commande vocale écoutent vos conversations en permanence puis envoient les informations dans le cloud. Certaines sociétés n’hésitent d’ailleurs pas à conserver vos métadonnées et l’historique de vos requêtes sur leurs serveurs les ouvrant ainsi à de possibles failles de sécurité. À commencer par les GAFAM dont le business model repose sur vos data. Sans oublier les nombreux bugs déjà relevés notamment au sujet d’envois intempestifs de vos conversations privées à votre liste de contacts. Et oui, dorénavant, vous pouvez être espionnés 24h/24 à votre insu mais à votre propre initiative ! Malin non ?


Big Brother is watching you

Réveillez-vous ! Il est plus que temps de prendre conscience des risques que vous encourez sur internet. Cartes de fidélité, cartes-cadeau numériques… Tout est prétexte à récupérer vos data à des fins publicitaires ou financières. Et les pirates ne reculent devant rien pour récupérer vos informations et les vendre sur le dark web.  Plus que jamais, vos données personnelles valent de l’or. Votre vie quotidienne devient matière à fichiers et se voit trackée jusqu’à l’intérieur même de votre maison. Le risque ? Principalement, l’usurpation de votre identité sans parler des enjeux d’e-réputation et des dommages collatéraux pour vos proches ! Alors posez-vous la question : avez-vous véritablement envie d’être espionnés en permanence à la façon d’un Big Brother ? 

Heureusement, il n’est peut-être pas trop tard

Ce qui apparaissait il y a quelques années encore assez « futuriste » voire surréaliste, est désormais devenu réalité à l’image de WeChat. La plateforme multiservice chinoise attribue désormais des social credits pour noter le comportement social de ses utilisateurs. Des « points de bonne conduite » qui peuvent ensuite vous ouvrir plus facilement les portes de l’université, d’un crédit immobilier… Plus qu’un réseau social, l’application se veut un véritable outil de contrôle gouvernemental sur la population. Et sans un système de protection efficace, vous risquez bien d’être les prochains sur la liste ! 

Néanmoins, certaines voix s’élèvent pour dénoncer ces abus et prôner le respect de la vie privée à l’image de Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, qui a claqué la porte de Facebook pour lancer Signal, une nouvelle messagerie ultra-sécurisée. Il n’est jamais trop tard pour commencer mais n’attendez pas trop longtemps non plus.

Autour du même sujet

Annonces Google