Lancer son site marchand à l'international ne s'improvise pas

De nombreux e-commerçants tentent de s’ouvrir à l’International. Cette transformation demande du temps et de la préparation. La monnaie, la culture, les étapes de paiement, la langue… sont autant de points à connaître.

1- Étudier la culture financière et les habitudes d’achat du pays visé
A la manière d’un entrepreneur qui effectue une étude de marché sur ses produits, il en va de même pour les habitudes d’achat des habitants du pays visé. En zone euro ou sur une zone plus élargie, la culture financière est loin d'être la même et ce malgré la proximité géographique et l’ouverture des frontières.En France, les banques ont toujours une véritable relation de proximité avec leurs clients malgré la méfiance croissante envers le système bancaire observée ces dernières années. Cette tendance n’est pourtant pas valable pour notre voisin limitrophe le Benelux qui a lui adopté le paiement sans contact de façon généralisée et ce bien avant que la France ne le permette.La France est d’ailleurs très en retard en ce qui concerne le paiement en 1 clic.Autre exemple, les allemands vont avoir tendance à payer majoritairement en cash, tandis que les français ne jurent toujours que par la sacro sainte carte bancaire.
2- Adopter les couleurs du nouveau marché
Cette culture financière une fois étudiée, il va être important de s’y conformer et de choisir les outils de paiement qui vont convenir à la nouvelle clientèle ciblée.Si le site marchand n'intègre pas ces habitudes de paiement à son nouveau business model, il risque de passer à côté de milliers de clients qui ne souhaitent pas bousculer leurs habitudes d’achat.L’expérience client doit également primer au moment de la transaction.En traduisant toutes les étapes de paiement dans la langue du pays et en permettant au client de payer dans sa propre devise, l'e commerçant diminue les risques de voir son ennemie n°1 sévir : l’abandon de panier.De même, le choix des couleurs utilisées sur la plateforme de paiement vont jouer un rôle déterminant dans l’expérience client. D’un côté, personnaliser la page de paiement aux couleurs de la marque amènera une fluidité du parcours client qui se retrouvera du début de son shopping à sa transaction finalisée, immergé au cœur de la marque qu’il affectionne. D’un autre coté, la signification des couleurs n’est pas la même d’une culture à l’autre. En opérant un choix réfléchi dès le début du lancement du site marchand, l’e-commerçant s’assure que son message sera compris et que la clientèle visée se reconnaîtra à travers ses codes.
3- Se faire accompagner par des plateformes de paiement ultra sécurisées
Le paiement est une étape clef dans tout shopping. Il est d’autant plus important dès lors qu’il s’agit d’un site de e commerce.Inspirer confiance aux clients est une nécessité absolue. Un client ayant le moindre doute sur la sécurisation de ses données bancaires risque d’abandonner le site pour aller conter fleurette à la concurrence.Heureusement, l’industrie des méthodes de paiement est très régulée et répond, en Europe, aux normes PCI obligatoirement mises en place.La France est l’un des marchés de paiement les plus exigeants et ultra concurrentiels  au monde, assurant aux e commerçants et à leurs clients un niveau de sécurité premium.

Le choix de la plateforme de paiement doit inspirer confiance, fiabilité et sécurité et répondre rapidement aux questions de cybersécurité que se poserait un e-commerçant.4- Tirer profit de l’étape de paiement comme levier de connaissance clientL’étape de paiement est également une source d’informations clients à ne pas négliger. Avec de bons outils d’analyse des ventes, elle peut en effet s’avérer un levier de connaissance client très riche d’enseignement.En ayant l’opportunité de suivre les performances des ventes par pays et par méthode de paiement, l’e-commerçant va avoir accès à un niveau supérieur de connaissance du marché sur lequel il est implanté. Le loisir lui sera laissé de proposer par la suite des méthodes de paiement sur mesure pour ses clients, grâce aux analyses réalisées.

En choisissant la plateforme de paiement en ligne et mobile qui accompagnera l’e-commerçant dans son développement international, ce dernier fait également le choix d’un accompagnement personnalisé et dans sa langue, d’outils d’analyse de performances commerciales et d’une réputation de site marchand sécurisé. Rien ne doit être laissé au hasard.

Lancer son site marchand à l'international ne s'improvise pas
Lancer son site marchand à l'international ne s'improvise pas

1- Étudier la culture financière et les habitudes d’achat du pays visé A la manière d’un entrepreneur qui effectue une étude de marché sur ses produits, il en va de même pour les habitudes d’achat des habitants du pays visé. En zone euro ou sur une...