Lycos France fermera avec Lycos Europe


Les dirigeants de la filiale française n'ont pas réussi à s'entendre avec les actionnaires de Lycos Europe pour éviter une fermeture du portail français et de son webmail.

Lycos France va bien fermer. Le management de Lycos en France, qui cherche depuis deux mois à reprendre la filiale française de Lycos Europe, n'a finalement pas trouvé de terrain d'accord avec les actionnaires du portail, l'allemand Bertelsmann et l'espagnol Telefonica, pour poursuivre les activités hexagonales, selon "Neteco".

Leader des services de chats ratant le virage de la messagerie instantanée ; numéro un des pages perso passant à côté du phénomène des blogs ; dominateur sur le secteur de la rencontre pris de cours par Meetic, Match et d'innombrables start-up, etc. Lycos Europe aura cumulé les erreurs stratégiques (lire Lycos : grandeur et décadence, du 22/01/2009).

Lycos Europe qui figura parmi les leaders de l'Internet européen a perdu 17,1 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2008 et connaît une baisse continue de son audience. Bertelsmann et Telefonica se partageront néanmoins un trésor de guerre de 50 millions d'euros amassé par Lycos Europe grâce à la vente de plusieurs participations dans des sociétés tiers. Dans le reste du monde, la marque Lycos reste gérée par la société Sud-Coréenne Daum Communications.

Lycos France fermera avec Lycos Europe
Lycos France fermera avec Lycos Europe

Les dirigeants de la filiale française n'ont pas réussi à s'entendre avec les actionnaires de Lycos Europe pour éviter une fermeture du portail français et de son webmail. Lycos France va bien fermer. Le management de Lycos en France, qui...