Kazaa verse 115 milions de dollars aux industries culturelles

Accusée d'organiser la piraterie d'oeuvres musicales et cinématographiques, la plate-forme peer-to-peer Kazaa a finalement réglé son litige par un accord à l'amiable. L'industrie du disque, et dans une moindre mesure du film, se partageront ainsi plus de 115 millions de dollars. Sharman Networks, qui édite le célèbre logiciel, s'est de plus engagé à décourager le téléchargement d'oeuvres protégées. D'autres engagements contenus dans l'accord sont tenus confidentiels. La société choisit donc le téléchargement légal, et dit vouloir négocier le droit de distribuer de la musique et des films.

Autour du même sujet

Kazaa verse 115 milions de dollars aux industries culturelles
Kazaa verse 115 milions de dollars aux industries culturelles

Accusée d'organiser la piraterie d'oeuvres musicales et cinématographiques, la plate-forme peer-to-peer Kazaa a finalement réglé son litige par un accord à l'amiable. L'industrie du disque, et dans une moindre mesure du film, se...

Annonces Google