Les fermes de contenus ne sont pas les bienvenues sur Google

Le moteur de recherche reconnaît que ces contenus de mauvaise qualité prennent trop de place dans ses résultats.

Les "fermes de contenus" dans la ligne de mire de Google. Sur son blog, le moteur de recherche s'en prend notamment à ces sites en plein essor actuellement. Le moteur indique que deux changements ont été apportés à son algorithme en 2010 afin de limiter la présence de ces sites dans ses pages de résultats. D'autres actions pourraient être prises, laisse entendre Google, sans préciser lesquelles.

Dans le modèle des fermes de contenus, telles que Demand Media, les internautes sont invités à écrire des articles sur des sujets qu'ils connaissent et sont parfois - faiblement - rémunérés pour cela. Pour déterminer un sujet d'article, ces entreprises se basent sur les requêtes les plus fréquentes des internautes dans les moteurs de recherche. Apparaître dans les résultats de recherche est donc essentiel dans leur modèle. Mais la qualité des articles écrits par ces rédacteurs amateurs est souvent critiquée. Google le reconnaît et parle de "contenus superficiels ou de mauvaise qualité".

Annonces Google