La NSA et son homologue britannique font du décryptage de données privées leur cheval de bataille

La NSA et son homologue britannique font du décryptage de données privées leur cheval de bataille Les deux agences ont investi des centaines de millions de dollars dans des programmes leur permettant de décrypter les communications mails, dossiers médicaux et fichiers bancaires.

La NSA et son homologue britannique ont craqué une grande partie du cryptage utilisé pour sécuriser les données relatives aux communications, dossiers médicaux ou fichiers bancaires, a-t-on notamment appris suite aux documents révélés par Edward Snowden. Les deux agences ont ainsi adopté une série de méthodes qui leur ont permis de faire face à ce qu'elles considèrent comme l'un des plus grands freins à leur volonté d'accéder à des pans entiers d'Internet. Particulièrement virulente en la matière, la NSA a ainsi mis sur pied un programme de 10 ans qui lui a permis de récolter énormément de data et de la rendre exploitable.
Elle dépense ainsi pas moins de 250 millions de dollars par an dans un programme qui doit lui permettre d'"influencer secrètement" la conception des produits des sociétés technologiques d'après des révélations du Guardian, du New York Times et du pure player ProPublica qui ont révélé l'information.

Autour du même sujet

La NSA et son homologue britannique font du décryptage de données privées leur cheval de bataille
La NSA et son homologue britannique font du décryptage de données privées leur cheval de bataille

La NSA et son homologue britannique ont craqué une grande partie du cryptage utilisé pour sécuriser les données relatives aux communications, dossiers médicaux ou fichiers bancaires, a-t-on notamment appris suite aux documents révélés par Edward...