Musique : les ventes physiques croissent plus vite que les ventes numériques

Musique : les ventes physiques croissent plus vite que les ventes numériques D'après les chiffres semestriels publiés par le Snep, les ventes numériques représentent 30% de part de marché. Le streaming par abonnement progresse fortement.

Le Snep a annoncé qu'au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires du marché de la musique enregistrée était en croissance. Hausse de 6,1% qui porte ces ventes à 217,8 millions d'euros. Et pour la première fois depuis bien longtemps, les ventes physiques progressent plus rapidement que les ventes numériques : 6,4% contre 5,5%. Des chiffres inattendus, tirés par un excellent second trimestre en croissance de 22,7%, qui a bénéficié d'une augmentation du nombre d'albums vendus (+6%) comme de leur valeur (+9%). A 153 millions d'euros au premier semestre, les ventes physiques représentent 70% du chiffre d'affaires du secteur.

Les ventes numériques restent donc à 30% de part de marché, d'après le Snep. Les téléchargements comptent pour 52% des ventes numériques, le streaming pour 40% et la téléphonie mobile (sonneries...) pour 8%. Dans le numérique, le seul segment qui voit sa part de marché progresser est le streaming par abonnement, qui pèse 27% des ventes numériques. "Le piratage en ligne reste une concurrence déloyale pour les producteurs de musique", conclut le Snep, regrettant que les revenus du streaming soient "bien inférieurs à ce qu'ils pourraient être".

Musique : les ventes physiques croissent plus vite que les ventes numériques
Musique : les ventes physiques croissent plus vite que les ventes numériques

Le Snep a annoncé qu'au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires du marché de la musique enregistrée était en croissance. Hausse de 6,1% qui porte ces ventes à 217,8 millions d'euros. Et pour la première fois depuis bien longtemps, les...