Google va devenir un opérateur mobile

Google va devenir un opérateur mobile Le géant a confirmé qu'il compte devenir un opérateur mobile virtuel (MNVO) et qu'un service sera dévoilé "dans les prochains mois".

Google a profité du Mobile World Congress de Barcelone pour confirmer, lundi, une vieille rumeur : le géant du Web va bel et bien devenir un opérateur mobile virtuel (MVNO). "Nous testons comment le Wifi et les réseaux mobiles peuvent être combinés pour une expérience sans transition", a indiqué le patron de la division Android, Sundar Pichai. Les appels passeraient principalement par le Wifi, en VoIP, pour limiter les coûts, et basculeraient sur le réseau mobile si besoin. Un service devrait être dévoilé "dans les prochains mois" aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.

En tant qu'opérateur virtuel, Google devra ainsi louer les réseaux mobiles d'un opérateur télécom déjà existant. Le géant n'a pas encore dévoilé l'opérateur télécom partenaire qui lui permettra de devenir MNVO, mais les rumeurs évoque déjà T-Mobile ou encore Verizon. Sundar Pichai a en tout cas confirmé des discussions avec ce dernier ainsi qu'AT&T. Google expérimente déjà ce type de pratiques avec la fibre optique et propose des connexions Internet.

Le géant ne s'attaque pas frontalement aux géants des télécoms

Quelles sont les intentions du géant ? Pour l'instant, en tout cas, pas de concurrencer frontalement les géants des télécoms. "Nous n'avons pas l'intention de devenir un opérateur énorme", assure Sundar Pichai. Devenir opérateur mobile virtuel permettrait d'abord à Google de résoudre le problème des communications coupées en VoIP lorsque la connexion Internet est mauvaise, et d'améliorer son service Hangouts. Google travaille par exemple sur une fonctionnalité qui permettrait de rappeler automatiquement lorsque l'appel a été coupé.

Avec ce "Projet Nova", Google espère aussi faire tester rapidement à ses utilisateurs ses innovations puis pousser l'industrie entière à le faire. Enfin, le géant pourrait également inciter les acteurs historiques à baisser leurs prix et à se moderniser : même si le patron de la division Android a assuré que Google ne comptait pas pratiquer une baisse de prix agressive, il a annoncé "des bas coûts mais bonnes performances, sur le même modèle que les smartphones Nexus".

Des Etats-Unis au monde entier

Si le projet est pour l'instant limité aux Etats-Unis, Google compte bien se rapprocher d'opérateurs télécoms dans le monde entier : "Nous sommes en train de créer une infrastructure pour pouvoir apporter de la connectivité, a expliqué Sundar Pichai. Nous travaillerons avec des opérateurs dans le monde entier pour pouvoir proposer nos services sur notre infrastructure. Nous voulons travailler sur des projets qui touchent des milliards de personnes et qui font une différence dans leur vie de tous les jours."

Une intention qui rejoint les nombreux projets de Google pour connecter la planète entière, jusqu'aux zones les plus reculées, avec des ballons ou encore des drones (Lire : "Comment Google et Facebook veulent connecter le monde", du 11/06/14).

Annonces Google