L'astucieuse méthode de recrutement de Snapchat pour débaucher des salariés d'Uber

L'astucieuse méthode de recrutement de Snapchat pour débaucher des salariés d'Uber Le recrutement d'ingénieurs dans les entreprises IT peut s'avérer difficile. Des méthodes très étonnantes voient le jour pour attirer les employés de concurrents.

Le magazine Forbes rapporte que Snapchat utilise une méthode ingénieuse de géolocalisation à l'intérieur de sa propre application pour partir à la chasse aux employés Uber. Une source qui travaille dans l'immeuble de San Francisco où se trouve le siège social d'Uber a raconté à la journaliste de Forbes Kathleen Chaykowski qu'un nouveau filtre Snapchat était disponible uniquement dans le voisinage de l'immeuble.

Les utilisateurs de Snapchat peuvent appliquer des filtres sur leurs photos avant de les envoyer. Sur ce filtre un peu spécial uniquement disponible dans les environs du siège d'Uber, on peut lire "This place driving you mad ?" (Cet endroit vous rend fou ?) ainsi que l'adresse de la page carrières de Snapchat, et une image de sa mascotte-logo, un petit fantôme blanc, affichant un visage triste au volant d'un taxi.

Un filtre disponible sur Snapchat uniquement autour du siège d'Uber

Snapchat a avoué être à l'origine de cette campagne de recrutement. La porte-parole, Jill Hazelbaker, a déclaré à Forbes : "C'est une méthode de recrutement unique et espiègle". Elle ajoute qu'une "poignée" de filtres de ce genre est disponible.

Comme on peut le lire sur le site web de Snapchat, les filtres de géolocalisation s'appliquent sur les Snaps et ne sont disponibles que dans certains endroits. Cette fonction est principalement destinée aux artistes et aux designers, qui choisissent la zone géographique où ils veulent rendre le filtre accessible.

Les bureaux de Snapchat ne sont pas situés dans les locaux de la Silicon Valley comme la plupart des autres entreprises technologiques pesant plusieurs milliards de dollars. L'entreprise a notamment quelques 200 employés au siège social de Venice, en Californie. Au moment de la rédaction de cet article, il y avait plus de 40 postes à pourvoir à Venice et plusieurs à New York.

 

Article de Lara O'Reilly. Traduction par Manon Franconville, JDN.

Voir l'article original : Snapchat is using a cunning recruitment method inside its own app to poach Uber employees

Annonces Google