Migration des PC sous XP, les entreprises sont en retard !

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Migration des PC sous XP, les entreprises sont en retard ! Anticipant la fin du support de XP, les grandes entreprises ont presque toutes effectué leur migration. De leur côté, les PME ont le plus de retard et sont les plus fragilisées.

Plus que 3 mois à peine avant la fin du support de Windows XP, et l'ampleur du chantier donne le tournis. Selon le dernier relevé mensuel de NetMarketShare fin novembre 2013, la part de marché de Windows XP pointe toujours au-dessus des 30%. Gartner estime que fin 2013, il y aura 1,63 milliard de PC, dont plus de 500 millions fêteront la nouvelle année avec une horloge tournant sous Windows XP.

Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour les entreprises car elles hébergent un bon tiers du demi-milliard de PC sous XP restant. Microsoft estime que pour parvenir à son objectif de ramener Windows XP à 10% d'ici avril, ce sont 586 000 PC qui doivent migrer chaque jour vers Windows 7 ou Windows 8 Professionnel. Une tâche titanesque qui pousse Microsoft à proposer des avantages conséquents aux fabricants afin qu'ils convainquent les entreprises de se passer de Windows XP, et au premier chef les TPE, PME.

Les PME fragilisées

Car d'après Gartner, les grandes entreprises ont déjà fait le pas depuis quelques temps. Neuf sur dix ont finalisé leur migration vers des OS plus récents. En France, cette proportion serait de 70%, ce qui est encore insuffisant mais laisse espérer que les autres suivront. Les grandes entreprises qui n'auront pas fini leur migration à la date fatidique peuvent encore compter sur un support spécifique et payant de la part de Microsoft. Mais il ne faudra pas tarder car de 200 dollars par machine la première année, le géant de Redmond facturera 400 dollars la seconde année, et ainsi de suite, doublant ses tarifs chaque année. C'est pourquoi HP a mis en place un système de reprise des anciens PC sous Windows XP pour les clients qui souhaitent passer sous Windows 8 Pro, en remboursant jusqu'à 200 euros HT pour chaque nouveau produit acheté.

Des grandes entités comme le service national de santé britannique (le NHS), avec ses 1,7 million d'employés et ses 85% de postes qui tournent sous XP va devoir fournir un effort considérable pour migrer. Mais la taille de la NHS et les enjeux sont tels qu'il n'est pas envisageable de ne pas trouver une solution.

Reconsidérer ses priorités en urgence

Ce n'est pas le cas des petites et moyennes entreprises dont 15% d'entre elles, selon Gartner, auront encore une machine sur 10 équipée de Windows XP au 8 avril 2014. Ce sont ces entreprises qui sont en fait les plus fragilisées. Elles ont tendance à sous-estimer les risques et à reporter à plus tard la migration comptant sur leur agilité ou pensant ne pas avoir les moyens de la finaliser.

hp retard1
XP équipe toujours 30% des PC dans le monde. © NetMarketShare

Gartner insiste au contraire sur la nécessité de prendre conscience et de mesurer les risques encourus par la fin du support de XP, notamment en matière de sécurité. Michael Silver et Steve Kleynhans, VP de l'équipe Client Computing chez Gartner, rappellent que même si les machines sous XP sont isolées du réseau extérieur, il suffit d'un seul virus présent dans le réseau d'entreprise pour qu'elles soient atteintes.

Compte tenu du risque, ils recommandent de reconsidérer les projets en cours pour donner la priorité à la migration des PC sous XP. Concernant le choix des postes qui doivent migrer en premier, il faut identifier ceux qui comportent les applications les plus critiques, c'est-à-dire, explique Gartner, les postes dont l'arrêt entraîne l'impossibilité pour le salarié d'effectuer sa mission.

C'est probablement une analyse coûts/bénéfices du risque pesant sur l'activité de l'entreprise versus le remplacement de quelques machines clefs du parc qui emportera l'assentiment des décideurs IT de ces entreprises... Et sans doute aussi les rabais consentis par Microsoft et ses partenaires.

 Dévouvrez tous les articles HP On Air

Annonces Google