e-Pub : les nouveaux pop-up n'ont pas plus la cote que les anciens

Selon une étude britannique de l'institut CCB, près de 60 % des internautes déclarent que la présence de pop-up sur un site Internet leur donne envie de ne plus revenir sur ce site. Outre l'attitude négative qu'ils provoquent, les pop-up se voient également contester leur efficacité. En effet, parmi les 14 % de Britanniques qui ne se soucient pas des pop-up, la moitié avoue ne pas se souvenir d'avoir jamais cliqué sur un tel format publicitaire. Pire encore, 27 % des sondés reconnaissent avoir une image négative des annonceurs qui utilisent les pop-up. En conséquence, plus de la moitié des internautes ont installé des logiciels bloquant les pop-up sur leur ordinateur.
 

Autour du même sujet

e-Pub : les nouveaux pop-up n'ont pas plus la cote que les anciens
e-Pub : les nouveaux pop-up n'ont pas plus la cote que les anciens

Selon une étude britannique de l'institut CCB, près de 60 % des internautes déclarent que la présence de pop-up sur un site Internet leur donne envie de ne plus revenir sur ce site. Outre l'attitude négative qu'ils provoquent, les pop-up...

Annonces Google