Fibre : l'Arcep consulte sur la mutualisation des infrastructures

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié le 26 juillet deux consultations publiques sur le très haut débit. La première porte sur la régulation éventuelle des infrastructures de génie civil servant au déploiement de la fibre optique (fourreaux enfouis), dont France Télécom est le propriétaire historique, ce qui lui confère un "effet de levier important" dans le développement du très haut débit. L'Arcep précise qu'une partie de ces fourreaux sont vides et peuvent servir au déploiement de la fibre optique, sachant que "le creusement de tranchées et le tirage des câbles jusqu'aux immeubles représente environ les deux tiers du coût de déploiement de la boucle locale de fibre optique". 

L'Arcep recommande par ailleurs de mutualiser entre plusieurs opérateurs la partie terminale des réseaux de fibre, afin de ne pas multiplier les travaux dans les immeubles, tout en permettant aux internautes de pouvoir changer d'opérateur sans changer de logement. La seconde consultation porte sur les conditions techniques, économiques et juridiques de cette mutualisation.

 

Fibre : l'Arcep consulte sur la mutualisation des infrastructures
Fibre : l'Arcep consulte sur la mutualisation des infrastructures

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié le 26 juillet deux consultations publiques sur le très haut débit. La première porte sur la régulation éventuelle des infrastructures de génie civil servant...