AOL chercherait à revendre sa filiale anglaise

Nouvelle rumeur au sujet des filiales européennes d'AOL. Selon le Guardian, le fournisseur d'accès à Internet appartenant à Time Warner chercherait à revendre sa filiale anglaise. Selon le quotidien, l'intermédiaire bancaire Citygroup a été chargé de procéder à l'exécution de la vente et de trouver un racheteur potentiel. AOL dispose de 2,2 millions d'abonnés au Royaume-Uni, dont 1,3 million sont clients à une offre d'accès haut-débit. L'opérateur qui a débuté son activité outre Manche en 1996 compte 500 collaborateurs auxquels viennent s'ajouter les 800 employés de son centre d'appel en Irlande. Début mai, le Guardian avait également indiquer dans ses colonnes que AOL était sur le point de se séparer de ses filiales française et allemande. Une information démentie rapidement par AOL.

Autour du même sujet

AOL chercherait à revendre sa filiale anglaise
AOL chercherait à revendre sa filiale anglaise

Nouvelle rumeur au sujet des filiales européennes d'AOL. Selon le Guardian, le fournisseur d'accès à Internet appartenant à Time Warner chercherait à revendre sa filiale anglaise. Selon le quotidien, l'intermédiaire bancaire Citygroup a...