Tiscali se concentre sur l'Italie et le Royaume-Uni

L'opérateur télécom italien poursuit la cession de ses filiales européennes. Un mois après avoir vendu son activité néerlandaise à KPN, Tiscali devrait céder ses filiales allemandes et tchèques pour se concentrer sur les marchés italiens et britanniques. Même si elle affichait en 2005, 4 millions d'euros de bénéfice net, Tiscali Allemagne ne comptait que 215.000 abonnés, soit 2 % du marché. Outre-Manche, en comparaison, le fournisseur d'accès revendique 3 millions d'abonnés, dont plus de la moitié en haut débit. Les nouvelles ventes annoncées devraient permettre à Tiscali de diminuer sa dette de près de moitié, à 176 millions d'euros. En 2010, le FAI mise sur le triple play en Italie et au Royaume-Uni pour dépasser 1,4 milliard de chiffre d'affaires.    

Autour du même sujet

Tiscali se concentre sur l'Italie et le Royaume-Uni
Tiscali se concentre sur l'Italie et le Royaume-Uni

L'opérateur télécom italien poursuit la cession de ses filiales européennes. Un mois après avoir vendu son activité néerlandaise à KPN, Tiscali devrait céder ses filiales allemandes et tchèques pour se concentrer sur les marchés italiens et...