Prix du mobile : Bruxelles tape sur les doigts de l'Allemagne

La Commission européenne tape du poing sur la table. Face à la mauvaise volonté de l'Allemagne de communiquer les prix des terminaisons d'appel que se facturent les opérateurs entre eux pour acheminer un appel de leur abonné sur le réseau d'un  opérateur concurrent, Bruxelles menace de lancer une procédure d'infraction. En effet, en 2008 comme en 2006, l'Autorité des télécommunications Allemande n'a pas communiqué ces tarifs à la Commission, historiquement élevés en Allemagne. Une réticence qui n'est pas du goût de Viviane Reding, commissaire européen à la Société de l'information, qui a déjà prouvée sa détermination à faire baisser les terminaisons d'appel en Europe.

Annonces Google