IPO de Facebook : le Nasdaq paye 10 millions de dollars d'amende

Le Nasdaq va payer une amende record pour de graves manquements lors de l'introduction en bourse de Facebook, le 18 mai 2012.

La SEC vient de conclure un accord à l'amiable avec le Nasdaq clôturant les poursuites engagées par le gendarme boursier américain suite à ses errements  l'introduction de Facebook. L'opérateur boursier va devoir payer une amende de 10 millions de dollars, soit la plus importante jamais infligée à une plateforme boursière aux Etats-Unis. Le Nasdaq paye ainsi le fait que 30 000 ordres ont été bloqués pendant 2 heures à cause de problèmes techniques, le jour de l'IPO du réseau social le 18 mai 2012. Plutôt que de les annuler, le Nasdaq, incapable de les exécuter, avait décidé de les reporter purement et simplement. La SEC dénonce des systèmes "mal conçus", des "décisions précipitées", ainsi que des "violations graves des règles fondamentales".

Le Nasdaq n'en a pour autant pas terminé avec cette affaire. Il doit encore faire face à plusieurs plaintes enregistrées à son encontre par des investisseurs s'estimant lésés par les problèmes techniques survenus ce jour là ainsi que par les décisions prises par l'opérateur. Les pertes subies ce jour là par les investisseurs seraient de 500 millions de dollars.

Annonces Google