Affaire Livedoor : Horie plaide non-coupable

L'ex-PDG de Livedoor avait fait scandale au Japon en étant accusé d'avoir manipulé ses comptes. Lors de l'ouverture de son procès ce lundi à Tokyo, il a plaidé non-coupable. Le jeune entrepreneur de 33 ans a passé trois mois en détention préventive mais n'est pas d'accord avec les faits tels qu'ils sont relatés. Takafumi Horie, à l'image d'Enron en son temps, est accusé avec quatre autres dirigeants d'avoir fait passer des pertes pour des bénéfices. Les autres dirigeants ont pour leur part plaidé coupables et sont jugés depuis le 26 mai. Le verdict est attendu pour février 2007.
Suite au mouvement de panique de la Bourse, le groupe Livedoor a accusé une importante baisse de sa valorisation boursière :  la capitalisation est passée de 900 milliards de yens (6 milliards de dollars) à 100 milliards de yens en quelques mois. Depuis, une alliance avec l'opérateur de télévision câblée Usen lui permet de survivre.

Autour du même sujet

Affaire Livedoor : Horie plaide non-coupable
Affaire Livedoor : Horie plaide non-coupable

L'ex-PDG de Livedoor avait fait scandale au Japon en étant accusé d'avoir manipulé ses comptes. Lors de l'ouverture de son procès ce lundi à Tokyo, il a plaidé non-coupable. Le jeune entrepreneur de 33 ans a passé trois mois en détention...

Annonces Google