PayPal lance son service de transfert d'argent en Europe

PayPal lance son service de transfert d'argent en Europe Racheté par le géant américain en 2015, Xoom permet d'envoyer et recevoir rapidement de l'argent dans plus de 130 pays dans le monde.

Trois mois après l'arrivée de Remitly en France, c'est au tour de Xoom, service de transfert d'argent à l'international de PayPal, de se lancer cette mi-juillet dans l'Hexagone et 31 autres pays européens. Créé en 2001 et racheté par le géant américain du paiement en 2015 pour 890 millions de dollars, Xoom permet d'envoyer et recevoir de l'argent, payer des factures ou encore recharger du crédit sur son mobile dans plus de 130 pays dans le monde. Une limite à 10 000 euros par transaction est fixée par la plateforme. Pour utiliser ce service, il est possible de passer par l'application ou le site de Xoom ou bien par PayPal (site ou application) ce qui permet d'utiliser son compte PayPal et donc d'effectuer des transferts d'argent plus rapides que via le réseau bancaire. Selon le pays du destinataire, les utilisateurs peuvent soit déposer de l'argent sur un compte bancaire, envoyer de l'argent pour un retrait en espèces ou faire envoyer des espèces directement sur le lieu de résidence du destinataire.

"Nous allons évidemment pousser l'offre auprès des utilisateurs français de PayPal mais aussi à ceux qui ne le sont pas"

Pour les retraits en espèces, Xoom a noué des partenariats avec des institutions financières et des retailers à travers le monde. En août 2018, le service de transfert d'argent à l'international a par exemple signé un partenariat avec le spécialiste des envois de fonds Ria Money Transfer, qui possède un réseau de 150 000 points physiques dans le monde. Au Maroc, les clients de Zoom peuvent récupérer les espèces notamment dans les agences Banque Populaire, Cash Plus et Wafacash, ce qui fait un total de 5 000 points de retrait dans le pays.

Xoom cherche aussi à se connecter aux systèmes des banques afin de rendre les transactions quasi instantanées. "Nous travaillons dur pour intégrer Xoom dans les banques. Nous sommes par exemple partenaire des six grandes banques philippines et de toutes les banques indiennes", illustre Julian King, patron de Xoom et vice-président de PayPal. "Nous faisons ces intégrations marché par marché, banque par banque depuis seize ans", ajoute-t-il. Xoom utilise ses propres technologies et ne passe pas par l'agrégateur BtoB Tink, partenaire de PayPal depuis plusieurs semaines.

Autre fonctionnalité de Xoom : il est possible de suivre rapidement et facilement les transferts d'argent via des SMS (80% des transactions Xoom sont réalisées sur mobile), des notifications par email ou encore directement depuis l'application mobile et le site Xoom. Les personnes envoyant de l'argent à l'étranger peuvent également poser des questions au service client en anglais, français, espagnol, italien, allemand, philippin et arabe. Concernant les tarifs, difficile de dire si Xoom est plus ou moins cher que ses concurrents. Tout dépend de la devise et du pays destinataire. 

Un marché très concurrentiel en France

Xoom mise beaucoup sur l'Europe et en particulier la France, marché estimé à 13 milliards de dollars par la Banque Mondiale en 2017De plus, PayPal va bientôt atteindre les 10 millions d'utilisateurs dans l'Hexagone, ce qui en fait une très bonne base de potentiels clients. "Nous allons évidemment pousser l'offre auprès des utilisateurs français de PayPal mais aussi à ceux qui ne le sont pas. Nous ne visons pas seulement les immigrés mais aussi les Français qui travaillent au Royaume-Uni par exemple", précise le vice-président de PayPal.

Xoom devra faire face à la concurrence des acteurs spécialisés dans le transfert d'argent vers les pays africains et asiatiques comme MoneyGram, Western Union, Orange Money, WorldRemit ou encore Remitly mais aussi les fintech focalisées sur les transferts d'argent dans les pays occidentaux comme TransferWise.

"Il n'y a aucun lien entre l'annonce de libra et le lancement de Xoom en Europe"

Il est d'ailleurs étonnant que Xoom ne soit pas arrivé plus tôt en Europe alors que le service existe depuis 2001. "Nous voulions nous focaliser sur notre marché domestique pour construire un super produit qui permette de recevoir les fonds le plus rapidement possible", se défend Julian King. L'annonce de la crypto-monnaie de Facebook, la libra, qui vise clairement la même cible que Xoom, aurait-elle précipité l'arrivée de l'Américain en Europe ? "Il n'y a aucun lien entre les deux annonces", répond le dirigeant. "PayPal a d'ailleurs rejoint le projet Libra", a-t-il ajouté. L'Américain fait en effet partie des 28 entreprises du réseau Libra, qui reste encore très secret quant à l'implication de ses membres. 

L'activité de Xoom outre-Atlantique est également difficile à connaître puisque la société ne communique pas sur son nombre d'utilisateurs ni sur son chiffre d'affaires. PayPal fournit seulement le volume global de paiements de ses différentes activités de paiement entre particuliers (PayPal entre amis, Venmo et Xoom). Ce dernier a augmenté de 49% en 2018 pour atteindre 139 milliards de dollars. 

Et aussi :

PayPal lance son service de transfert d'argent en Europe
PayPal lance son service de transfert d'argent en Europe

Trois mois après l'arrivée de Remitly en France, c'est au tour de Xoom, service de transfert d'argent à l'international de PayPal, de se lancer cette mi-juillet dans l'Hexagone et 31 autres pays européens. Créé en 2001 et racheté...