Un mouvement protéiforme

Le mouvement Occupy Wall Street n'est pas centralisé, il se développe via Internet et les réseaux sociaux, comme l'a fait avant lui celui des indignés espagnols. Cela n'empêche pas plusieurs organisations syndicales de lui apporter leur soutien. Une des principales bannières sous lesquelles se regroupent les manifestants prend la forme d'un slogan : "We are the 99%". Ces derniers composent la majorité en souffrance face à la minorité de 1% qui possèderait tout.
©  Erwan Gallen / JDN

Suggestions de contenus