Shoette, la ballerine qui s'enroule

Une paire enroulable est vendue 15 euros. © Shoette

C'est une idée toute simple mais il fallait y penser. Eléna Haege et Léria Collaro parient depuis avril dernier sur la ballerine qui s'enroule. Ces chaussures pour femmes sont effet bien plus confortables que des talons. Et après une journée de boulot, en chausser une paire est vécu comme un soulagement ! Si ce n'est que jusqu'à présent, les dames avaient quelques difficultés à les transporter avec elles : trop grandes pour les petits sacs, pas propres... Shoette évite tous ces tracas, puisqu'elle s'enroule sur elle-même pour être mise dans un sac. Au final son encombrement est aussi réduit qu'un smartphone. Les deux jeunes entrepreneuses tablent sur 2 000 paires vendues en 2011 et 20 000 en 2012. Xavier Niel et Jérémie Berrebi, via Kima ventures, ont investi 100 000 euros pour les aider à se développer.


Suggestions de contenus