3e : Saint-Ouen, 3 390 € de dette par habitant

Entre 2000 et 2012, la dette par habitant de Saint-Ouen a augmenté de 58%. © JDN

Administrée par l'apparentée PCF Jacqueline Rouillon depuis 1999, la ville de Saint-Ouen reste en troisième position des plus endettées de France. Entre 2011 et 2012, l'encours de sa dette – qui atteint 159,1 millions d'euros – a grimpé de 11,2%. Même évolution pour l'annuité de la dette par habitant qui a bondi de 11,7% sur un an. Cela représente une somme à rembourser de 239 euros par Audonien, contre 214 euros en 2011.

Suggestions de contenus