1er : Levallois-Perret, 11 447 € de dette par habitant

Entre 2000 et 2012, la dette par habitant de Levallois-Perret a augmenté de 305%. © JDN

Levallois-Perret conserve sa position de ville au plus fort endettement par habitant en 2012. L'année dernière, la dette de la municipalité dirigée par l'UMP Patrick Balkany depuis 2001, également député de la 5e circonscription des Hauts-de-Seine, atteint 731,4 millions d'euros, en hausse de 0,5% sur un an. Point positif, l'annuité de la dette, c'est-à-dire la somme à rembourser, enregistre quant à elle une baisse de 8,5% sur un an et s'élève à 1 214 euros par habitant.

Suggestions de contenus