Le véhicule à hydrogène sur la bonne voie

Le plus gros défi des véhicules à hydrogène : l'extension du réseau de bornes de recharge. © ponsulak - Fotolia.com
En 2015, le succès commercial de la première Toyota de série (Mirai) roulant à l'hydrogène annonce, peut-être, une nouvelle ère. Selon le World economic forum, de nombreux constructeurs auto s'orientent peu à peu vers une commercialisation en série de ces véhicules à piles à combustible. Les premiers prix sont, certes, élevés (environ 70 000 dollars) mais avec l'augmentation des volumes, ils devraient rapidement baisser dans les prochaines années. Si le potentiel du marché est colossal, c'est parce que les véhicules à pile à combustible possèdent de nombreux atouts : ils ne rejettent aucun déchet (juste de l'eau) et contrairement à l'essence, c'est un carburant inépuisable. Ils possèdent aussi un gros avantage par rapport aux voitures électriques : plus d'autonomie (environ 600 km contre 150 à 250 km). Le plus gros défi qu'il reste à relever est l'extension du réseau de bornes à hydrogènes pour recharger les véhicules.
Disponibilité :
déjà disponible.
Suggestions de contenus