Des ballons Google pour (beaucoup) plus de connectés

Ces ballons stratosphériques volent plus haut que les avions de ligne. © CNES
4,3 milliards de personnes pourraient avoir accès à Internet pour la première fois de leur vie grâce au projet Loon de Google. En collaborant avec le Centre national d'études spatiales (CNES), le géant du net a mis au point des ballons d'hélium de 15 mètres de diamètre et projetés à 20 kilomètres d'altitude. Ils pourraient offrir un accès Internet à 60% des habitants de la planète qui n'en bénéficient pas encore. Ces personnes vivent généralement dans des régions rurales où les entreprises de télécommunications n'ont pas construit de tours cellulaires. Chaque ballon possède donc une liaison radio avec un réseau de communication sur le terrain environnant. Mike Cassidy, chef du projet Loon, affirme qu'à la fin 2015, il aura suffisamment de ballons en place pour offrir un service Internet quasi continu dans plusieurs parties de l'hémisphère sud.
Disponibilité : 1 à 2 ans.
Suggestions de contenus