Un cerveau embryonnaire pour guérir les troubles mentaux

Les embryons de cerveau pourraient servir à guérir certaines pathologies. ©  JPC-PROD - Fotolia.com
C'est en 2013, dans un laboratoire de l'Institut de biotechnologie moléculaire de Vienne, qu'une équipe de chercheurs a réalisé une vraie prouesse : cultiver un embryon de cerveau à partir de cellules souches humaines. Cet "organoïde cérébral" qui mesure 3 à 4 millimètres de diamètre est une sorte de cerveau aux premiers stades de son développement. Au-delà de jouer les docteurs Frankestein, l'objectif de l'expérience est de comprendre l'origine des troubles neurologiques. Ces "mini-cerveaux" peuvent être cultivés à partir des cellules d'une personne malade. On peut donc analyser et comprendre les disfonctionnements neuronaux d'une personne atteinte d'autisme, de la maladie d'Alzheimer ou de schizophrénie. L'"organoïde cérébral" sera certainement à l'origine d'avancées médicales majeures dans les années à venir.
Disponibilité : déjà disponible.
Suggestions de contenus