Comment les industriels du fromage poussent à la consommation

On compte aujourd'hui plus de 280 références de fromage en moyenne par magasin. Il ne suffit pas de lancer des nouveautés, encore faut-il que le consommateur les repère et les achète. Chez Bel, on préconise ainsi d'alterner dans le rayon les fromages "modernes" (apéritif, salades, tranches…) et les fromages "traditionnels" (fromages de plateau). Selon le groupe, cette présentation permettrait une augmentation du chiffre d'affaires de 6% en supermarché.

Autre piste : favoriser les achats d'impulsion. En 2007, 850 magasins ont ainsi exposé la marque de fromage pour salades Syrtos à côté des salades, au rayon fruits et légumes, en offrant aux consommateurs une réduction croisée pour l'achat de tomates et d'un bocal de Syrtos. De même, grâce à "l'exportation" des Apéricubes au rayon des produits salés apéritif dans un meuble réfrigéré, le chiffre d'affaires de la marque a augmenté de 36%. Cette année, Bel continue sur sa lancée en vendant ses Toastinettes au rayon des pains de mie.

Suggestions de contenus