Les Roquette mitraillent la concurrence avec leurs amidons

les roquette sont numéro 1 mondial de plusieurs types d'amidon obtenus entre
Les Roquette sont numéro 1 mondial de plusieurs types d'amidon obtenus entre autres à partir de la pomme de terre. © Jacques Palut - Fotolia.com

Si le dentifrice ne durcit pas dans son tube, si les enveloppes se collent si facilement, c'est grâce à l'amidon. Obtenu à partir de grains de maïs et de blé fractionnés, il a fait la fortune des Roquette, une famille du Nord de la France. Depuis les années 30, elle vend à prix d'or ses 650 dérivés d'amidon aussi bien aux industriels agroalimentaires qu'aux groupes pharmaceutiques.

Si Roquette n'est que numéro 4 mondial du secteur, il se rattrape en assommant la concurrence sur les convoités créneaux des amidons polyols (dentifrices, chewing-gum sans sucres...), cationiques (papeterie) et maltodextrines (lait infantile).

Suggestions de contenus