En savoir plus

Suggestions de diaporamas

Méthodologie et sources

Le montant des subventions publiées dans ce dossier proviennent de la loi de règlement 2008. Il s'agit des sommes qui ont effectivement été versées par l'Etat aux musées pendant cet exercice, le dernier disponible. Les affluences des sites mentionnés sont tirées des ressources statistiques mises à disposition par le ministère de la Culture.

Les établissements publics à caractère administratif, comme le Musée du Louvre, d'Orsay ou Guimet jouissent d'une certaine autonomie administrative et financière afin de remplir une mission d'intérêt général, sous le contrôle de l'Etat. Les plus grands musées de France souhaitent généralement ce statut. L'Etat leur verse des charges de service public afin de couvrir leurs charges de fonctionnement engendrées par l'exécution de politiques publiques relevant de la compétence directe de l'Etat mais que ce dernier leur a confiées, et dont il conserve le contrôle.

Les autres musées, et la plupart des musées nationaux, sous sont la tutelle du ministère de la Culture ou d'autres ministères. Ils dépendent directement de ces autorités et reçoivent à ce titre des subventions pour dépenses de fonctionnement courantes, c'est-à-dire notamment la rémunération des personnels, les dépenses d'entretien et de fourniture.

Comment culture et éducation à la française s'exportent à l'étranger

L'heure est à la mondialisation de la matière grise et du patrimoine. Sur ce terrain, la France a une sérieuse carte à jouer. Notre pays regorge de trésors que le monde entier nous envie. A commencer par ses musées.

Suggestions de contenus