En utilisation multimédia, cas pratiques

En haut, la lecture de MP3 avec le Movie Cube, on aime l'affichage des Tags du morceau. En bas, la prévisualisation des films sur le FreeAgent Theater. © Benchmark Group
En pratique, les deux modèles reprennent les classiques : paramétrage des diaporamas, avec musique, fondu... La prévisualisation marche bien, les avance-retour rapides en vidéo également.

Chez le Movie Cube, le disque scanne les chaînes de la TNT, l'enregistrement se fait assez intuitivement dans un menu dédié. En quelques minutes de réglages, on maîtrise l'outil.

Différence entre les deux, le Movie Cube reconnaît tous les dossiers contenus sur le disque dur, comme vous les y avez mis depuis votre ordinateur. Le FreeAgent Theater en revanche réclame l'installation d'un petit programme et synchronise vos médias avec le disque, comme cela arrive le plus souvent avec les baladeurs. Ce n'est pas long, mais on regrette la simplicité des copier-coller.

Bon point, les deux reconnaissent très facilement les autres disques durs externes ou clés USB. Ce qui au passage rend d'autant plus étrange le fait qu'on ait du passer par la synchronisation logicielle sur PC pour que le FreeAgent Theater reconnaisse les médias présents sur son disque dur externe.

Suggestions de contenus