Pourquoi Marissa Mayer a interdit le télétravail chez Yahoo

Pourquoi Marissa Mayer a interdit le télétravail chez Yahoo Marissa Mayer, PDG de Yahoo depuis 2012, a pris la décision drastique de bannir le télétravail de l'entreprise. Pour quels motifs ?

Fin février, Jackie Reses, la responsable des ressources humaines de Yahoo a envoyé un mémo à tous ses employés à distance, les sommant de revenir travailler dans les bureaux de l'entreprise avant le mois de juin, invitant notamment toute personne qui ne pourrait ou ne voudrait se soumettre à cette règle à donner sa démission.

Pour citer Reses : "Travailler chez Yahoo ne dépend pas seulement de l'exécution vos tâches quotidiennes. Cela repose également sur les interactions et les expériences qui sont exclusivement possibles dans nos bureaux."

"Ce genre d'entreprise se doit d'être collaborative"

Naturellement, la plupart de ces employés à distance ont été sidérés par cette annonce. Comment la PDG de Yahoo Marissa Mayer justifie-t-elle sa décision ?

Nous nous sommes entretenus avec une source proche de la décision de Mayer. Voilà ce que cette personne nous a confié :

 Yahoo emploie un grand nombre de télétravailleurs, des gens qui ne se présentent absolument jamais au bureau.

 Beaucoup de ces personnes "n'étaient pas productives", relève la source.

 "Ils étaient nombreux à se cacher. Ils étaient tous des employés – à distance – et pourtant personne ne savait qu'ils travaillaient encore chez Yahoo."

 Il ne s'agissait pas seulement de représentants du service client, mais d'employés de tous les services, des cadres marketing jusqu'aux ingénieurs.

 Marissa Mayer est ravie de proposer des avantages standards des entreprises de la Silicon Valley à ses employés (nourriture et smartphones gratuits). Cependant notre source souligne qu'on ne retrouve pas les arrangements de télétravail populaires chez Yahoo chez d'autres entreprises de la Silicon Valley telles que Google ou encore Facebook. "Ce genre d'entreprise se doit d'être collaborative."

 Mayer voyait dans ce changement un avantage annexe : elle savait que certains employés à distance ne voudraient pas commencer à se présenter au bureau, et par conséquent, qu'ils démissionneraient. Une tendance qui sert les intérêts de Yahoo : l'entreprise cherche à réduire ses coûts et pourrait ainsi pratiquer des licenciements déguisés.

Yahoo cherche à réduire ses coûts et pourrait ainsi pratiquer des licenciements déguisés

 De manière générale, cette décision permet à Mayer de "s'attaquer prudemment aux problèmes générés par l'infrastructure gigantesque de Yahoo". L'entreprise est devenue énorme et paresseuse ces 15 dernières années, et Marissa Mayer procède à sa remise en forme.

 La source reconnaît que Mayer a dû appliquer une décision très difficile : ses prédécesseurs savaient qu'il fallait la prendre, mais n'ont jamais franchi le pas.

Article de Nicholas Carlson. Traduction par Joséphine Dennery, JDN.

Voir l'article original : Why Marissa Mayer Told Remote Employees To Work In An Office ... Or Quit

Annonces Google