Anticiper le travail imprévu

Essayez de ne remplir que 80% de votre planning pour ne pas être noyé. © olegdudko - 123RF

"Je suis souvent amené à accompagner des salariés qui se plaignent d'être sous l'eau car ils pensent avoir énormément de tâches imprévues qui leur tombent dessus", témoigne Emmanuel Fort. Pourtant, selon le coach, l'imprévu doit être considéré comme prévisible. La meilleure chose à faire est donc de remplir son planning à 80% et de laisser les 20% restants à la gestion des imprévus. "Il faut donc gérer au mieux l'imprévisible. Si vous savez que lorsque vous envoyez un dossier à votre N+1, il vous demande quasi systématiquement de reprendre le document durant deux heures, prévoyez de libérer deux heures sur votre planning", poursuit le spécialiste du coaching de cadres. Ce mode de fonctionnement vous permettra de bien gérer votre temps, mais aussi d'être réactif en cas de besoin. Ce qui sera toujours apprécié de votre hiérarchie…

Suggestions de contenus