Savoir dire non

apprenez à décliner les sollicitations.
Apprenez à décliner les sollicitations. © Photomontage JDN / markus_marb / Lev Dolgatsjov - Fotolia.com

Vous êtes parvenu à vous organiser : matrice d'Eisenhower, "to do lists", renvoi d'appels, boite mail fermée... mais il reste un élément –et pas des moindres- à gérer : l'humain, qui prendra la forme au choix d'une secrétaire, d'un boss, d'un voisin de bureau... qui a "absolument besoin de vous !". Là, il va falloir apprendre à dire non. "Quand les gens viennent bousculer vos priorités, vous retombez aussitôt dans la culture de l'urgence", alerte Gérard Rodach.

Alors, après avoir mesuré le degré d'importance de l'aide qui vous est demandée, n'hésitez pas à décliner ou à reporter votre participation. Sans oublier d'y mettre les formes... Un simple "j'ai un dossier urgent à terminer et ensuite je suis à toi" suffira à contenter le solliciteur et à ne pas (trop) vous déconcentrer. 

Suggestions de contenus