Informez en priorité son N+1

"Chef, j'ai quelque chose à vous dire" © gpointstudio - Fotolia.com

Votre supérieur hiérarchique direct doit être un des premiers informés de votre désir d'évolution. Il est le principal prescripteur, celui qui a la charge d'entretenir un vivier de personnes susceptibles d'évoluer dans la structure. Il peut notamment vous apporter sa connaissance opérationnelle, quand les RH ont une vision plus globale des opportunités. "Même s'il n'a pas un vrai pouvoir de négociation ou de décision, il faut l'inclure dans sa réflexion : il pourra donner un avis et aider à mûrir votre projet", conseille Coralie Foucher, manager régional chez Hays.

Cela évite aussi que votre N+1 se sente laissé pour compte dans des discussions qui, si elles arrivent à terme, auront des conséquences sur son travail.

Suggestions de contenus