Le mangeur

Ce collègue peut toujours se reconvertir dans l’épicerie ou la restauration. © R.Salin / CCM Benchmark
Au bureau, il est parfois tentant de manger rapidement derrière son écran. Personne ne vous en tiendra rigueur si le repas est rapide et les mets dégustés peu odorants.
Mais certains poussent le bouchon un peu trop loin et passent leur temps à manger de manière peu discrète. Petit déjeuner, déjeuner, encas, goûter…rien n'est épargné.
En plus d'avoir l'impression de travailler à côté de Gargantua, les malheureux collègues doivent souvent subir les odeurs d'une cuisine parfois peu ragoutante. Et chacun sait que les odeurs de kebabs, de fast-food, d'œufs durs ou encore de nourriture asiatique peuvent empêcher de travailler sereinement. Dans ce cas, mieux vaut collectivement fixer au sein de l'équipe des règles concernant la prise de nourriture dans l'espace de travail.