Comment éviter que le burn out touche vos employés ?

Le retour de vacances donne souvent des envies de changement et renforce parfois un sentiment de mal-être au travail. Alors que le burn out touche un tiers des Français, il existe des solutions pour l’éviter.

Le burn-out est aujourd'hui un problème de société grandissant. Selon une étude de la CFDT, "si le travail demeure un lieu essentiel d’intégration sociale et d’épanouissement, il s’intensifie et ne laisse pas de place suffisante à l’autonomie, à la créativité, à la vie personnelle”. En d'autres termes, beaucoup de travailleurs se retrouvent en situation d'épuisement professionnel. Outre les évidents problèmes d'ordre psychologique et physiologique pour les personnes, c'est aussi un souci pour les entreprises, car il est bien souvent à l'origine du départ d'employés.

 

Le burn out, motif de démission

 

En 30 ans, la rotation des salariés a presque quintuplé. Chaque mois, dans tous les secteurs, des centaines de milliers de personnes quittent leur emploi et des milliers de gestionnaires se retrouvent aux abois. Bien souvent, le départ d'un employé tient à un seul grand coupable : le burn out. L'épuisement professionnel est causé par un sentiment de stress sur le lieu de travail, une impression de déconnexion ou de détachement qui pèse sur les performances et peut pousser le collaborateur à démissionner. Le stress professionnel n'a rien d'anormal tant qu'il n'est pas permanent. Or, le burn out est une tendance constante et permanente souvent causée par des conflits de personnalité, un sentiment d’abandon ou le surmenage.

 

Combattre le burn-out

 

En repérant les signes et en prenant quelques mesures préventives, les entreprises pourront éviter que leurs employés succombent au burn out et finissent par les quitter. Pour cela, trois solutions faciles à mettre en place sont à envisager.

Communiquer : Pour une personne souffrant d'épuisement professionnel, la situation semble tellement évidente qu'il est étonnant qu'elle passe inaperçue aux yeux du reste du monde. Le burn out crée un sentiment de stress permanent qui peut détériorer les rapports avec les collègues et provoquer démotivation et procrastination. Très lourd à porter pour celui qui en souffre, le burn out n'est pourtant pas toujours facile à détecter. Même les experts RH les mieux formés peinent parfois à différencier une mauvaise journée d'un épuisement professionnel. Une solution s'impose : poser des questions. Lorsqu’un employé semble extrêmement stressé ou n'est pas aussi heureux qu'à l'habitude, il est crucial d’en discuter avec lui en personne ou par e-mail. Il n'est peut-être pas au bout du rouleau, mais il est possible qu'il ait des problèmes personnels ou soit temporairement noyé sous les responsabilités. Quelle que soit sa réponse, montrer de la considération peut suffire à le remotiver.

 

Il est parfois difficile de communiquer, en particulier sur des questions délicates. Il faudra soigneusement choisir ses mots et veiller à ce que le collaborateur ne se sente pas attaqué ou insulté. En engageant naturellement la conversation, le responsable ou la personne des RH montrera qu’il se préoccupe de l’employé et qu’il veut l'aider à s'épanouir.

 

Sonder vos employés : Il existe des logiciels de motivation du personnel sur lesquels les organisations peuvent s’appuyer pour surveiller l'évolution de la satisfaction, rester à l'affût des tendances et repérer les pics de stress ou la dégringolade du niveau de bien-être des salariés. Avec de tels indicateurs, les entreprises peuvent adapter, renforcer le soutien aux employés ou encore identifier les problèmes en train de se former pour y mettre un terme avant qu'ils ne poussent quelqu'un vers la sortie.

 

Les logiciels de motivation du personnel fournissent généralement des informations visuelles permettant de comprendre en un clin d'œil le ressenti des collaborateurs et de recouper des données pour en tirer des conclusions. Le chef d’entreprise ou le service RH peut ensuite prendre des décisions en toute connaissance de cause pour mieux comprendre les performances des employés et la manière dont ils peuvent les stimuler.

 

Découvrir ce que veulent vraiment vos employés : Les récompenses et les avantages contribuent fortement à l'implication et à la motivation des collaborateurs, car ils renforcent leur sentiment de satisfaction et de considération. Il ne faut pas hésiter à demander à ses salariés de quels avantages ils souhaiteraient bénéficier. Les réponses ne seront peut-être pas toutes exploitables ou réalistes, mais certaines pourraient être novatrices et inspirantes. Si certaines demandes sont récurrentes, toutefois, il sera important de prendre la peine d'y répondre d'une manière ou d'une autre.

 

Les questions mèneront sûrement à une réflexion plus poussée sur les récompenses et les avantages. Si les entreprises veulent vraiment encourager la motivation de leurs employés, sans que cela ne soit trop coûteux, elles devront organiser quelques réunions pour découvrir les raisons précises de leurs demandes et tirer le meilleur parti des nouveautés qu’elles comptent proposer. Pour recevoir des retours constructifs et découvrir ce que pensent vraiment les collaborateurs, l'idéal est de leur proposer de participer à une enquête.

 

Quoi qu'il en soit, en matière de burn out, mieux vaut prévenir que guérir. Il est essentiel de mettre toutes les chances de son côté pour que ce fléau ne vienne pas s'inviter dans l’entreprise. Vos employés méritent bien cela !

Annonces Google