Surveiller son alimentation

Lorsque le temps est maussade, on est tenté de se laisser aller à des déjeuners plus caloriques, moins équilibrés, voire des extras via des pâtisseries et des douceurs en tout genre. "N'avez-vous jamais pensé 'j'ai bien travaillé, je le mérite bien' ou 'j'ai bien le droit de m'offrir un bon repas'. C'est une façon de compenser un manque. Faites en une exception et soyez vigilant avec votre alimentation", indique Nicole Pierre.

Car cela peut rapidement créer des carences : n'oubliez pas de faire le plein de vitamines, en privilégiant les légumes et les fruits frais. Ces derniers sont d'excellents coupe-faim lors de petites fringales dans la journée. S'il vous faut des féculents à petites doses, ne négligez pas pour autant les soupes de légumes.

Si vous n'avez pas beaucoup de possibilités de manger diététique autour de votre lieu de travail, faites appel à vos propres talents de cuisinier (lire le dossier 12 menus équilibrés au bureau). 

Suggestions de contenus