Pourquoi la blockchain et les apps de messagerie peuvent faire bon ménage

Les applications de messagerie mettent à disposition de tous un environnement pour discuter d’une grande variété de choses. Il est possible d’utiliser une app de messagerie pour créer une crypto-communauté, mais il est important de mettre en même temps en place des restrictions préservant la vie privée, la sécurité et l’intégrité des utilisateurs et des services en eux-mêmes.

L’année dernière, plusieurs applications de messagerie ont tenté d’exploiter l’engouement autour de la technologie blockchain. Cependant, beaucoup ont préféré se concentrer sur leur ICO (Initial Coin Offering) plutôt que sur les systèmes de protection nécessaires à la sécurité des contenus échangés. C’est dommage.Que ce soit pour la technologie blockchain ou pour le plus simple des messages, il est primordial de prendre au sérieux les problématiques liées à la sécurité. Tout message envoyé à partir de l’application doit être chiffré de bout en bout, et un système de modération permettant aux utilisateurs de bloquer facilement spammeurs, arnaqueurs ou tout contenu inapproprié doit être développé en parallèle de l’app.


Diversifier les services des apps de messagerie
Actuellement, le principal problème des applications de messagerie est qu’elles doivent diversifier les services qu’elles proposent à leurs usagers, tout en préservant leur vie privée. C’est un équilibre que beaucoup ne se soucient pas de maintenir. Certaines applications dévoilent entièrement le contenu et les informations de leurs usagers dans le but d’offrir toujours plus de services, alors qu’il existe des solutions à ce problème. 
Un exemple parfait de cette problématique est la conversation de groupe. De plus en plus de gens veulent partager leurs hobbies, leurs passions et leurs intérêts avec d’autres personnes. Cependant, avec ce besoin peut venir la diffusion de messages ou de contenu inapproprié, ou le risque de voir les groupes de chat se transformer en endroits où les gens s’échangent des insultes toute la journée. Le système de Communautés est la solution pour éviter ce problème. Les conversations de groupe sur Viber peuvent aller jusqu’à un milliard d’utilisateurs ! Et incluent des outils de modération pour préserver à la fois les valeurs de la Communauté et la vie privée des utilisateurs. 

Quelques conseils pour qu’une crypto-communauté fonctionne
On peut donc tout à fait utiliser une communauté sur une app de messagerie pour créer une crypto-communauté. Les éléments essentiels à prendre en compte sont les suivants : 
  1. Les fonctionnalités ayant trait à la vie privée, comme la messagerie anonyme et la protection des données.
  2. La technologie de cryptage garantissant sécurité et sûreté : toutes les discussions et appels sont chiffrés de bout-en-bout, par défaut. Ce cryptage est ainsi attaché à la donnée depuis le moment où elle est émise par un terminal jusqu’à ce qu’elle soit reçue par le destinataire. Personne n’a donc accès à cette donnée. Une fis que la donnée est reçue, elle est supprimée des serveurs. 
  3. Les outils de modération qui permettent de gérer et de maintenir la qualité d’une conversation de groupe. 
  4. Les outils permettant d’interagir avec les usagers et de manager la communauté à l’intérieur et au dehors de l’application.
Pour quelqu’un souhaitant gérer une crypto-communauté, avoir accès aux statistiques relatives à l’intégration et l’implication des membres est une priorité absolue pour optimiser et améliorer rapidement la crypto-communauté.Lors de la construction et de la croissance d’une crypto-communauté, il faut aussi trouver des moyens de la monétiser. Une conversation de groupe, quelle qu’elle soit, demande une certaine maintenance, et cela consume le temps et l’énergie des leaders. Avoir une application de messagerie fournissant des solutions de monétisation est crucial pour la croissance de la communauté et facilite grandement la tâche des managers de la communauté.Tout est donc prêt pour que des communautés blockchain voient le jour sur les apps de messagerie si la sécurité du contenu est prise suffisamment au sérieux. 

 

Annonces Google