Instagram s'arroge le droit de vendre les photos de ses utilisateurs

Instagram s'arroge le droit de vendre les photos de ses utilisateurs Le réseau social de partage de photos vient de mettre ses conditions d'utilisation à jour. Surprise, il explique que vos photos pourront être revendues à des tiers, même sans votre accord.

L'application de partage de photos, Instagram, a récemment mis à jour ses conditions générales d'utilisation. "Rien ne change concernant la propriété de vos photos ou la nature des personnes qui peuvent les voir", annonce d'emblée le site, désireux de rassurer ses utilisateurs. Oui mais voilà en regardant de plus près les conditions d'utilisations, on découvre qu'Instagram nous informe que : "vous acceptez qu'une entreprise ou toute autre entité paye pour afficher votre nom d'utilisateur, vos likes et photos ou toute autre action que vous avez menée, dans le cadre de contenu publicitaire ou sponsorisé, sans qu'aucune compensation ne vous soit reversée." Pire encore, à compter du 16 janvier, date d'application de ces nouvelles règles, ceux qui n'auront pas supprimé leur compte et leurs photos ne pourront pas s'opposer à cet usage commercial.

Ce changement met à mal la notion de droit d'auteur et transforme Instagram en une immense banque d'images, de type Getty ou Fotolia, pour Facebook, détenteur de la société.

Instagram s'arroge le droit de vendre les photos de ses utilisateurs
Instagram s'arroge le droit de vendre les photos de ses utilisateurs

L'application de partage de photos, Instagram, a récemment mis à jour ses conditions générales d'utilisation . "Rien ne change concernant la propriété de vos photos ou la nature des personnes qui peuvent les voir", annonce d'emblée le...