Les labels coûtent plus chers à Spotify que la production audiovisuelle à Netflix

Les labels coûtent plus chers à Spotify que la production audiovisuelle à Netflix Les royalties que reverse la plateforme de streaming musical aux principaux labels pèsent plus sur son résultat que les coûts de licence et production sur ceux de Netflix.

Le taux de marge brute de la plateforme de streaming vidéo, Netflix, est bien supérieur à celui du spécialiste du streaming musical, Spotify. Il s'est établi à 33,7% en 2017 contre 20,8% chez le Suédois. L'écart n'a cessé de se creuser au cours des dernières années comme on peut le voir dans cette infographie réalisée par notre partenaire Statista. En 2013, le taux de marge brute de Netflix était de 23,6% contre 17,2% pour Spotify.

Evolution du taux de marge brute de Netflix et Spotify. © Statista - JDN

Les royalties que ce dernier reverse aux quatre principaux label du marché pèsent bien plus lourd relativement à son chiffre d'affaires que les licences de contenus et coûts de production déboursés par Netfix. Spotify a en effet reversé près de 8,5 milliards d'euros à l'industrie depuis son lancement en octobre 2008 comme on l'a appris à l'occasion de son introduction en bourse. La société s'est même engagée à verser près de 1,7 milliard d'euros à l'avenir, sur une période non précisée, dont près de 90% iront aux quatre majors les plus puissantes : Universal Music, Warner Music, Sony Music et Merlin.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

Et toujours :

Media / Netflix

Annonces Google