Amazon Prime Video : un mois d'abonnement à OCS offert en France

Amazon Prime Video : un mois d'abonnement à OCS offert en France [AMAZON PRIME VIDEO] Les membres du programme d'Amazon peuvent accéder gratuitement au bouquet de chaînes OCS le premier mois, sans engagement.

[Mise à jour du 31 mars 2020 à 16h26] Pas un jour ne se passe sans qu'un acteur de la SVOD n'annonce muscler son offre en cette période de confinement. C'est cette fois au tour de Prime Video Channels, service de chaînes TV payantes de Prime Video, d'annoncer intégrer à son offre les chaînes OCS (Orange Cinéma Séries). Une bonne nouvelle pour les utilisateurs alors que le premier mois de cette offre est offert (il faut ensuite payer 11,99 euros par mois sans engagement). Pour en profiter, il vous suffit de vous rendre au sein de l'application et de choisir le bouquet OCS.

En cette période de confinement pour cause de coronavirus, les plateformes de SVOD ont la cote. Tout comme Netflix et Disney+, Amazon Prime Video est un service de vidéo à la demande. Il a été créé par le géant du e-commerce Amazon. L'accès à la plateforme vidéo est possible depuis un ordinateur, une TV connectée, des consoles (Playstation, Xbox), des smartphones ou des tablettes.

Comment s'abonner à Amazon Prime Video ?

Le service est compris dans l'abonnement à Amazon Prime, l'offre de livraison gratuite et rapide  proposée par Amazon à ses clients. Amazon propose à tous les nouveaux utilisateurs de la tester durant une période de 30 jours. Pour tester gratuitement le service, cliquez ici.

Quel est le prix d'Amazon Prime Video ?

Il vous faudra débourser 49 euros par an pour bénéficier d'Amazon Prime et donc d'Amazon Prime Video. Un tarif largement inférieur à celui des concurrents. Netflix est, en effet, proposé à partir de 7,99 euros par mois alors que Disney+ est, lui, commercialisé moyennant 6,90 euros par mois (ou 69 euros par an).

Quel est le catalogue d'Amazon Prime Video ?

Le catalogue d'Amazon Prime Video est composé de plusieurs contenus produits par Amazon, les fameux "Amazon Originals" (The Boys, Hunters, Star Trek Picard, Carnival Row ou Jack Ryan) et de programmes dont Amazon a négocié la diffusion auprès des grands studios. Amazon Prime Vidéo possède des accords avec Sony Pictures, Universal Studios ou encore Paramount Pictures. Cela lui permet de proposer des films comme Pixels, Ghostbuster, Jurassic Park ou Retour vers le futur. 

La plateforme a, comme Netflix, décidé de proposer des contenus locaux dans chaque pays. En France, elle a ouvert le tir avec Love Island France, émission de télé-réalité présentée par Nabilla et mis en ligne début mars. Une autre émission, mettant aux prises plusieurs célébrités dans le cadre d'une course, dont les sportifs Tony Parker, Robert Pirès et Emmanuel Petit, sera bientôt diffusée. Elle sera intitulée "The Missing One". Deux fictions sont également prévues. Il s'agit de "Voltaire, Mixte", qui raconte l'entrée de filles au lycée Voltaire, au début des années 1960, et "Opération Totem", une série d'espionnage durant la guerre froide. Ces deux séries seront disponibles en 2021. Côté sports, Amazon a réussi à récupérer une partie des droits de diffusion en France de Roland Garros, à partir de 2021. Pas de foot en revanche, contrairement à l'Allemagne et au Royaume-Uni. Dans le premier pays, Amazon y diffusera une partie de la ligue des champions. Dans le second, quelques matchs de Premiere League.

Amazon Prime Video et OCS

Amazon Prime Video a annoncé, le mercredi 18 mars 2020, avoir trouvé un accord avec OCS afin de proposer les programmes de la chaîne directement au sein de la plateforme. Les membres de Prime Video doivent, pour cela, payer la somme de 11,99 euros par mois, après un premier mois d'essai gratuit. Ils peuvent se désengager à tout moment, sans frais supplémentaire. Cette offre s'inscrit dans le cadre du service Prime Video Channels, lancé en octobre 2019, qui comprend entre autres des chaînes comme Starzplay, TFOU Max, GulliMax, GEO Television et MGM. Ces chaînes sont accessibles grâce à des abonnements mensuels complémentaires, à partir de 1,99 euro par mois.