Déclaration d'impôts en ligne : qui doit la faire ce 22 mai au plus tard

Déclaration d'impôts en ligne : qui doit la faire ce 22 mai au plus tard Dans certains départements, les contribuables ne pourront plus se connecter au service de télédéclaration à compter de ce mardi 22 mai, minuit. Découvrez les territoires concernés.

Tous les usagers ne sont pas tenus de souscrire leur déclaration d'impôts à la même date. Chaque année, les télédéclarants disposent, entre autres avantages, d'un délai supplémentaire par rapport à celui accordé aux déclarants "papier" pour se mettre en règle avec le fisc. Les adeptes du traditionnel formulaire avaient cette année jusqu'au jeudi 17 mai, minuit dernier carat, pour le déposer au centre des finances publiques de leur domicile. Le délai additionnel dont bénéficient celles et ceux qui passent par Internet pour faire leur déclaration d'impôts varie d'un territoire à l'autre (c'est le lieu de résidence au 1er janvier 2018 qui fait foi). Dans certains départements, 19, pour être précis, ce rab plafonne à 5 jours et expire ce mardi 22 mai, minuit. Les voici.

Libellé du département Numéro du département Libellé du département Numéro du département
Ain 01 Aude 11
Aisne 02 Aveyron 12
Allier 03 Bouches-du-Rhône 13
Alpes-de-Haute-Provence 04 Calvados 14
Alpes-Maritimes 06 Cantal 15
Ardèche 07 Charente 16
Ardennes 08 Charente-Maritime 17
Ariège 09 Cher 18
Aube 10 Corrèze 19

A noter que les non-résidents sont tenus de respecter la même date limite de déclaration que les contribuables de la zone 1. Dans d'autres départements, ceux numérotés de 20 à 49 (la Corse du Sud et la Haute Corse, auxquelles les codes 2A et 2B sont attribués, en font partie) le délai supplémentaire accordé aux contribuables qui optent pour la déclaration d'impôts en ligne s'élève à 12 jours. Les télédéclarants les plus chanceux, ceux qui résident dans les départements numérotés de 50 à 976, disposent, eux, de 19 jours de plus que les usagers qui ont déclaré leurs revenus de 2017 via un formulaire papier.

Celles et ceux qui ont commis l'erreur de se pencher trop tardivement sur leur télédéclaration et qui, par conséquent, ne disposeraient pas de tous les éléments pour la souscrire correctement ont intérêt à la compléter et la signer en l'état, quitte à corriger certains éléments déclarés par la suite, plutôt que de s'exposer aux pénalités prévues en cas de retard de déclaration.

Et aussi

Annonces Google